À une époque où placer de l’argent sur un compte d’épargne n’est guère rentable, il est tout à fait normal que les gens cherchent des alternatives. Bon nombre de ces solutions ne sont pas nouvelles et ont déjà donné lieu à un bon retour sur investissement dans le passé.

Un exemple bien connu est bien sûr le whisky. Depuis de nombreuses années, des personnes du monde entier collectionnent ou investissent dans cette boisson des dieux. Non seulement parce qu’ils aiment en boire, mais aussi parce que le whisky s’est révélé être l’un des investissements les plus solides au fil des ans.

Quelque chose pour vous ?

Vous envisagez de constituer une collection de whisky, mais vous ne savez pas trop par où commencer ? Dans ce cas, il est plus qu’utile de tenir compte des conseils de cette page.

Ne soyez pas aveuglé par l’âge d’un whisky

« Un whisky âgé a toujours plus de valeur en soi qu’un whisky jeune ». En termes simples, nous pouvons dire que cette affirmation est correcte. Dans la pratique, cependant, un vieux whisky ne garantit pas toujours un bon investissement. La qualité et la popularité d’un whisky sont plus importantes que son âge.

Un whisky de 40 ans d’âge peut avoir une certaine valeur en soi, mais s’il est mal accueilli dans l’ensemble, cela peut affecter considérablement sa valeur sur le marché secondaire. Par conséquent, ne supposez pas automatiquement que vous avez de l’or dans les mains lorsque vous achetez une vieille bouteille.

Avant de procéder à l’achat, vérifiez toujours les notes attribuées à la bouteille et sa popularité.

Investir dans le whisky de distilleries populaires

Le deuxième conseil est en fait un conseil que vous pouvez… ou plutôt devriez voir assez souvent. En premier lieu, les experts recommandent toujours de rechercher du whisky commercialisé par des distilleries populaires et réputées. La raison en est simple. En fait, ce sont pour ainsi dire des « valeurs sûres ». Des noms comme Highland Park, Macallan et Ardbeg sont si populaires et ont une si grande base de fans qu’il y a toujours une demande pour les embouteillages de ces distilleries.

Cela signifie-t-il que vous ne devez pas donner une chance aux petites distilleries lorsque vous constituez une collection ? Absolument pas. De même, les distilleries un peu plus jeunes ont prouvé qu’elles étaient capables de s’appuyer structurellement sur l’amélioration ou l’élargissement de leur influence sur le marché. Wolfburn est un outsider dans ce domaine, mais qu’en est-il de Kilchoman ? Ces distilleries de whisky travaillent dur et ont un potentiel considérable. Néanmoins, pour constituer votre portefeuille de whiskies, il est recommandé de se tourner vers des marques établies. En effet, ils offrent un peu plus de sécurité.