Tous les assureurs n’ont pas fini de négocier avec les hôpitaux le remboursement de l’assurance de base pour l’année prochaine. Injustement, les médias s’en emparent en criant que le changement de fournisseur n’est pas possible pour cette raison. La réalité est différente ! Tous les contrats n’ont pas encore été signés, mais il n’y a pas lieu de s’inquiéter. La comparaison a du sens et passer à une autre politique de soins de santé peut être très gratifiant. Cette question n’est pertinente que pour l’assurance budgétaire et, dans une moindre mesure, pour l’assurance en nature. Et seulement pour les soins non urgents = planifiables. Actuellement, il est impossible de passer à un autre assureur. Il y aurait trop peu d’hôpitaux sous contrat. Il serait alors difficile de comparer les polices. Examinons d’abord la subdivision des polices d’assurance maladie. Cela montre que le journal cherche surtout à faire sensation.

Subdivision en polices d’assurance maladie :

  • Assurance budgétaire – l’assureur n’a passé des accords qu’avec un nombre limité d’hôpitaux. L’assureur rembourse intégralement la facture si l’assuré se rend dans l’un des hôpitaux conventionnés.
  • Police Natura – Cette assurance comprend également les hôpitaux qui sont sous contrat. La différence avec l’assurance budgétaire est que la plupart des hôpitaux sont sous contrat.
  • Assurance de restitution – Il n’y a pas de soins contractuels. Le choix des soins est totalement libre

Le fait qu’il y ait encore des discussions avec les hôpitaux au sujet des contrats, fait référence à l’assurance budgétaire et à l’assurance nature. Il est très peu probable que les assurés souffrent de la stagnation des négociations. Les assureurs ont déjà indiqué qu’ils rembourseront intégralement les coûts de tous les hôpitaux de l’assurance natura.

Vous voulez savoir avec quels hôpitaux les assureurs maladie ont un contrat ?

Lorsque l’on compare les assurances maladie, il est important de faire attention aux hôpitaux qui sont conventionnés par l’assureur maladie. Le comparateur d’assurance maladie affiche par défaut toutes les assurances maladie de base. Cela signifie « aucune préférence » pour le libre choix des soins.  Si vous souhaitez un libre choix de soins complet, étendu ou limité, vous pouvez affiner la comparaison. Si vous voulez savoir quels hôpitaux ont des contrats dans votre région, entrez votre code postal.  Si l’hôpital de votre choix est conventionné, vous pouvez simplement choisir l’assurance. S’il s’agit d’une assurance, il n’y a pas de problème non plus. Ces assureurs garantissent qu’ils contracteront tous les hôpitaux.

Dans quelle mesure le fait qu’un hôpital ne soit pas sous contrat constitue-t-il un problème ?

Si vous vous rendez dans un hôpital non conventionné pour des soins médicaux avec une assurance budgétaire ou une assurance en nature, la facture ne sera pas entièrement prise en charge par l’assureur. Dans ce cas, vous devez payer vous-même jusqu’à 35 % de la facture. Cela ne s’applique pas aux soins d’urgence. En cas d’urgence, vous pouvez vous rendre dans n’importe quel hôpital. La facture sera ensuite payée en totalité par l’assureur maladie. Dans les semaines à venir, on en saura plus sur la conclusion ou non des contrats. Les intérêts des assureurs sont très importants. Ils feront tout ce qui est en leur pouvoir pour obtenir les meilleurs résultats possibles. La qualité des soins en Belgique restera toujours la priorité numéro un.